Champagne

vincent railla.fw

La mise en bouteille

Juste avant la mise en bouteille définitive, on réalise, dans une cuve munie d'un agitateur puissant, un mélange homogène entre liqueur, ferments, adjuvants de remuage et vin à tirer.

 

Les bouteilles sont remplies avec un vide de 5 cl maximum sous la fermeture.

 

Après remplissage, les bouteilles sont fermées hermétiquement par un obturateur en polyéthylène appelé bidule complété d’une capsule couronne, puis descendues en caves où elles sont disposées sur lattes, c’est-à-dire couchées et empilées, rangée sur rangée. Un grand nombre d’élaborateurs stocke à présent les bouteilles dans des caisses-palettes en fil métallique. Quelques-uns utilisent encore des bouchons liège comme bouchage de tirage.